La lune rétrécit!

Publié le 25 mai 2011 par Mélanie

La Lune rétrécit ! C’est ce que révèle l’analyse des images satellites hautes définitions, produit par la sonde américaine LRO. Des photographies publiées le 19 août 2010 dans la revue américaine Science viennent bouleverser les conceptions actuelles des astronomes.

Ces clichés montrent des modifications de la surface de la lune jamais détectées auparavant, indiquant que la circonférence du satellite de notre planète s’est « contractée d’environ 100 mètres dans le passé récent » -c’est-à-dire depuis un milliard d’années environ!

Elle est vivante, du moins géologiquement parlant ! La Lune continue à évoluer : en témoignent ces photos prises par la sonde américaine qui ausculte notre satellite depuis le mois de juin 2009, et qui ont été comparées à celles récoltées par les différentes missions Apollo au début des années 1970. Les analyses révèlent que des « bourrelets », des failles, se sont créés ou se sont agrandies au cours de ces quarante dernières années.

Pour comprendre ces changements, il faut se rappeler que dans sa jeunesse, il y a quatre milliards d’années, la Lune était chaude et constituée d’éléments radioactifs. Puis, elle s’est progressivement refroidie et nous sommes en train de comprendre qu’elle continue toujours de se refroidir !

C’est ce refroidissement interne qui provoque toutes ces contractions. Pour mieux comprendre ce phénomène, on utilise l’image d’une vieille pomme qui se riderait chaque jour un peu plus sur l’étagère. Notre satellite aurait ainsi perdu une centaine de mètres de circonférence dans le passé récent, ce qui veut dire quand même dans les 100 millions d’années pour les géologues.

Une découverte qui viendrait aussi expliquer les fameux tremblements de Lune (l’équivalent de nos tremblements de Terre), enregistrés périodiquement par les sismographes installés par les missions Apollo et jusque-là attribués aux pluies de météorites. Les tremblements de Lune « thermiques », conséquences de la dilatation de la croûte, une expansion qui intervient lorsque la surface est illuminée par le Soleil suite à deux semaines de pénombre et de froid mordant. Ces tremblements peuvent même atteindre 5,5 sur l’échelle de Richter! Entre 1972 et 1977, les sismomètres des missions Apollo en ont enregistré pas moins de 28 tremblements de lune.

Ces images bouleversent les idées des astronomes sur notre satellite naturel. Pour eux plus question de parler de la lune comme d’un astre mort !

Source : http://www.rfi.fr/general/20100820-lune-retrecit-lentement

  • Facebook
  • Twitter
  • E-Mail
  • Google Bookmarks
Publié dans Sciences | 1 commentaire »

Une réponse

  1. Lens49 dit :

    Passionnant comme article.

Laissez un commentaire

Diplômée de l'Université Laval en géographie, j'ai joint l'équipe du 89,1 FM en 2010, car je me passionne pour la vulgarisation scientifique, le journalisme et les médias.

Titulaire d'une maîtrise en sciences géographiques (dont le sujet d'étude portait sur les changements climatiques), mon intérêt pour le journalisme scientifique, la protection de l'environnement, le développement durable et la promotion des sciences m'ont poussé à créer ce site Internet.

J'espère donc pouvoir vous partager ma passion pour les sciences, la nature et l'environnement!

Mélanie Jeaninfo@maplanetebleue.com